Rockwell Kent, Wreck of DT Sheridan (Épave du DT Sheridan)


Diana Greenwold, conservatrice, perçoit calme et tension dans ce tableau

Transcription:

Le sujet principal du tableau intitulé Wreck of the D.T. Sheridan que nous voyons ici, c’est la coque abandonnée d’un bateau qui s’est échoué sur la côte de l’île Monhegan en 1948. On dirait que la coque de ce bateau abandonné est en train de pourrir sous nos yeux. On aperçoit quelques goélands qui volent en cercle, des rochers au premier plan et puis ces vagues très stylisées et ce ciel qui a presque l’air d’appartenir à une composition complètement différente. C’est cette tension entre l’illusionnisme réel du premier plan et, à mon avis, le motif et la texture de l’arrière-plan qui confère au tableau la sensation de malaise qui s’en détache.

Kent était lui-même un aventurier, il a voyagé dans le monde entier. C’était un navigateur et il avait d’ailleurs fait naufrage sur les côtes du Groenland, avant de peindre ce tableau. Il y a une violence latente dans ce genre d’image : une énorme vague, une terrible tempête ont poussé ce bateau sur le littoral. Mais ce que nous voyons ici, c’est le paysage après la tempête, qui semble très calme, immaculé.