Pitcher: Signals at Portland Observatory (Cruche : Signaux émis du phare de Portland)


Vous le reconnaissez ? Écoutez Diana Greenwold, conservatrice

Transcription:

Le type de décoration que vous voyez sur cet objet, c’est ce qu’on appelle une impression. Le dessin original existe encore, il a probablement été réalisé par le concepteur de l’Observatoire de Portland, Lemuel Moody. Pour célébrer l’ouverture de son observatoire en 1807, Moody a envoyé un croquis en Angleterre, dans le Staffordshire, qui était au XIXe siècle un lieu où on produisait traditionnellement de la poterie. Le croquis a ensuite été imprimé comme décor sur un nombre limité de cruches, qui ont été peintes en couleurs à la main puis envoyées aux États-Unis.

Le rouge est une couleur intéressante et très surprenante quand on voit l’Observatoire de Portland en vrai. On raconte souvent, même si l’histoire est peu vraisemblable, qu’on avait conseillé à Lemuel Moody de construire cet observatoire en brique, à cause des vents qui allaient le battre l’observatoire. On dit qu’il aurait décidé de le construire en bois de pin provenant de la région alors qu’il aurait peint le bois en rouge pour faire croire, de loin, que l’observatoire était en brique et qu’il était donc solide. Et pour être solide, il l’est. Il est toujours là, à Portland, 200 ans plus tard.