John Haberle, Reproduction


Faites voir l’argent !

Transcription:

Je suis Dana Byrd, maitre de conférences en histoire de l’art au Bowdoin College. Je vais vous parler de « Reproduction » de John Haberle parce que c’est une œuvre extraordinaire. Dans la moitié gauche, en bas du tableau, il y a une toute petite ligne de texte au-dessus du dessin. On y lit « Done entirely with a brush », c’est-à-dire « Réalisé entièrement au pinceau ».


La capacité qu’a eu Haberle de recréer ce bon du Trésor en peinture est tout à fait stupéfiante. D’ailleurs, Haberle et d’autres artistes qui utilisaient cette technique du trompe-l’œil avaient reçu l’ordre des services secrets américains de ne pas peindre d’argent, sous quelque forme que ce soit. Ce type de peinture qui crée une illusion faisait vraiment fureur pendant le dernier quart du XIXe siècle. Et on y voit souvent des billets de banque. À cette époque, il y avait une sorte de panique financière, la bourse était en baisse, et je pense que les gens se demandaient vraiment qu’elle était la nature de l’argent. Qu’elle était sa valeur ? Je crois qu’il y a ici un message un peu politique.


Nous savons que ce genre de tableaux en trompe-l’œil était vendu dans des endroits comme des bijouteries, des tavernes, ils étaient donc en quelque sorte plus associés à la vie de tous les jours qu’aux élites.